Tout ce qu’il faut retenir sur le chien de race Jack Russell Terrier

Le Jack Russell Terrier est un chien d’origine anglaise, robuste et dynamique, destiné à la chasse. Apprécié de nos jours comme animal de compagnie, il peut participer à des compétitions de danse, de sport et est capable de jouer dans des films.

Origines du Jack Russell Terrier

Faisant partie du groupe des terriers, le Jack Russel Terrier est capable de déterrer des nuisibles enfouis dans leurs habitats sous terre. Ce chien de race de petite taille était auparavant sollicité pour la chasse. Il peut être classé en deux catégories, dont le Parson Russell Terrier qui mesure 31 à 38 cm et le Jack Russell Terrier avec une taille de 25 à 30 cm.

C’est le pasteur anglais John Russell, ayant pour surnom Jack, qui a donné son nom à cette race de chien. En effet, né en 1795 et décédé en 1883, cet homme religieux élevait des chiens et s’adonnait à la chasse au renard. Les terriers dont il s’occupe portaient tous le nom de Fox qui signifie renard en anglais. Pour chasser les renards dans les galeries, il a sélectionné des races de terriers d’utilité, élevés pour assister les hommes. Plus de 10 ans plus tard, après avoir croisé des races de terriers d’utilité dotées d’une robe panachée et unicolore, il fait naître sa propre lignée de Fox-terrier à laquelle il donne son nom. Cette dernière est élevée uniquement dans le but de chasser. De nos jours, le terrier Jack Russell ressemble beaucoup au Fox-terrier de la période d’avant les années 1900.

Faisant partie des membres fondateurs du Kennel Club anglais, John Russell en devint le juge officiel en 1874. C’est en 1990 que l’association a reconnu sa race de chien. Portant le nom de Parson Jack Russel terrier, celle-ci est généralement de grande taille, bien que la plupart soient de petite taille. Ce n’est que quelque temps plus tard que la FCI ou Fédération cynologique internationale a admis les petits chiens mesurant au moins 25 cm.

Les caractéristiques de cet animal

Habituellement adopté par des cavaliers, le Jack Russel Terrier est rapide et vif. Dynamique, sportif et chasseur, il a besoin d’effectuer des exercices tout au long de la journée pour se sentir épanoui. Cela peut s’expliquer notamment par son apparence physique avec ses pattes arrière musclées, résistantes et en harmonie avec ses épaules. Penchées vers l’arrière, ces dernières comprennent peu de muscles. Ses pieds antérieurs sont durs, ronds et dotés de coussinets et de doigts arrondis. Les coudes, quant à eux, sont placés sous le corps grâce aux longs bras qui forment des angles avec les omoplates.

Souple, il peut aisément chercher sa proie dans des galeries resserrées. Son dos est droit, tandis que son rein est musclé, ferme et court. Sa poitrine haute présente un sternum qui se trouve entre le sol et le garrot. Comparée à la pointe de l’épaule, celle du sternum est située en avant. En outre, bombées au niveau de la colonne vertébrale, les côtes s’aplatissent au fur et à mesure, permettant ainsi aux deux mains de les entourer derrière les coudes. Quant à la queue, elle est dressée quand l’animal est en action, tandis qu’elle tombe lorsqu’il est au repos.

La robe du Jack Russell Terrier présente un blanc prédominant avec des marques feu, noires ou encore l’association de ces deux marques. Il est à noter que les marques feu, qui se rapprochent de la couleur châtaigne, peuvent être intenses ou claires. Son poil « fil de fer », rude ou lisse résiste d’ailleurs aisément aux changements de climat et au mauvais temps.

Ses différentes activités

Consacré à l’origine à la chasse du renard, le Jack Russell Terrier peut également effectuer d’autres activités. En effet, il peut assister et aider son maître au cours d’une chasse de ragondin, de blaireau, de martre et de fouine, etc.

Lorsqu’il chasse le renard, il le coince dans son terrier, puis creuse pour le faire sortir de ce dernier. Il est aussi en mesure de retirer cet animal de sa garenne en aboyant à l’entrée des galeries. Il est important de ne pas l’encourager à prendre le renard, car il pourrait se blesser. C’est plutôt le chasseur qui doit le saisir et le faire sortir de sa galerie. En ce qui concerne la chasse au blaireau, la technique reste la même. Cependant, face à ce dernier, cette race de chien doit redoubler de vigilance.

Plus gros que les rats musqués, le ragondin est, de son côté, capable de causer d’importants dommages dans les digues de retenue d’eau ou dans les rivières. Possédant des rasoirs, des incisives tranchantes et longues, cet animal est puissant et peut faire mal aux chiens agressifs. Pour le chasser, le Jack Russell Terrier doit aboyer longtemps et rester prudent. Afin qu’il ne soit ni attaqué ni noyé dans l’élément liquide de ce rongeur, le déterreur doit se charger de le prendre.

Véritable animal de compagnie, ce chien peut effectuer d’autres activités telles que le Flying ball, un jeu où il doit attraper une balle en plein vol. Il est aussi capable de s’adonner au cani-cross, un sport athlétique où il doit courir à côté de son maître.

Quelques exemples de Jack Russell Terrier acteurs

Sollicité dans les publicités, le Jack Russell Terrier a aussi fait partie du casting de différents films de renom. C’est le cas de The Mask, sorti en 1994, avec le célèbre acteur américain Jim Carrey et son chien Milo. Dans Beginners, un film sorti en 2011, Ewan Mac Gregor joue au côté de son chien appelé Arthur.

Au cours de cette même année, le film de renom The Artist, avec Jean Dujardin comme acteur principal, présente à ses côtés le chien acteur nommé Uggie. Connu aux États-Unis, ce dernier a joué dans les films De l’eau pour les éléphants et Mr. Fix It. Euthanasié à cause d’un cancer de la prostate en 2015, il a laissé ses empreintes sur le Walk of Fame, le trottoir des célébrités à Hollywood.