Alimentation et toilettage du Jack Russell Terrier

Pour faciliter son transit et lui apporter les nutriments nécessaires au quotidien, le Jack Russell Terrier doit manger de la viande, des aliments secs et humides. Un brossage régulier de ses poils est de même indispensable pour protéger sa robe.

L’importance d’une alimentation équilibrée

La nourriture du Jack Russell Terrier doit correspondre à son activité, son poids et son âge. Il est important de s’assurer que son alimentation est équilibrée et qu’il ne grossisse pas à force de manger des friandises.

Doté d’un métabolisme rapide comme tous les petits chiens, cet animal mange en de petites quantités. Trois repas par jour contenant les apports qui lui sont nécessaires sont suffisants. Pour être sûr qu’il bénéficie des apports en nutriments qu’il lui faut, il vaut mieux le nourrir avec des croquettes et d’autres produits industriels. Ces derniers sont particulièrement formulés pour contribuer à la croissance des animaux.

Le Jack Russel Terrier peut être nourri avec des aliments secs tels que les croquettes, ou des aliments humides en conserve. Ces deux types de nourriture peuvent également être combinés. Visant à renforcer et à protéger les dents de l’animal, les croquettes renferment généralement une quantité élevée de céréales. Elles aident à retarder la formation du tartre qui touche régulièrement les petits chiens. Certaines croquettes sont formulées sans céréales pour s’adapter aux canins souffrant d’indigestion et d’allergies.

Contenant de l’eau et des protéines, les nourritures humides facilitent le transit du toutou. Quant aux croquettes, il vaut mieux choisir celles bios, c’est-à-dire sans gluten, sans additifs ni gomme de cellulose, sans conservateurs et sans colorant. Contenant peu de substances d’origine animale et peu de graisses, ces aliments secs sont riches en oméga 3 et en protéines. Il est d’ailleurs primordial de se rappeler que ce chien est un carnivore et qu’il doit consommer de la viande en grande quantité.

Brosser régulièrement ses poils

Aucun entretien spécifique n’est requis pour cette race de chien. En effet, il suffit de brosser régulièrement ses poils pour conserver la beauté et l’atout protecteur de sa robe. Pendant la période de mues, le brossage doit être effectué tous les jours, car la perte de poils est élevée. Un nettoyage fréquent de ses oreilles et de ses yeux est de même recommandé. En outre, après une promenade en forêt, il vaut mieux inspecter sa peau.

Si l’animal a un poil lisse, celui-ci peut être brossé, puis un massage avec un gant en caoutchouc est à réaliser 2 fois par semaine. Si son poil est plutôt dur, il est conseillé de le brosser une fois par semaine.

Pour le toilettage de ce canin, il est nécessaire de garder à portée de main une pince à ongles, un peigne métallique ou une brosse, une paire de ciseaux droits et un couteau à épiler. Il est préférable de placer l’animal sur une petite table dotée d’une surface antidérapante.